[ Test ] Yooka-Laylee and the Impossible Lair

Résultat de recherche d'images pour

Le studio Playtonic nous revient avec une suite du soit-disant fils spirituel de Banjo-Kazooie. Mais ce coup-ci, il s’attaque à un autre style de jeu, c’est terminé la plateforme 3D, place à la 2D. C’est clairement dans la lignée d’un Donkey Kong Country et personnellement, ça me va parfaitement.

Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM.PNG

Le jeu est présenté par une grande map avec différents bouquins dispersés un peu partout. Les développeurs ont joué à Breath of the wild car ils lui ont piqué une petite idée, le fait qu’on puisse dès le début du jeu, s’attaquer au dernier niveau avec le boss de fin. Mais bien-entendu, vous risquez de vous ramasser la gueule car le boss de fin est radicalement plus fort que vous. Mais c’est donc pour ça que vous êtes tout de même forcé à parcourir les niveaux pour débloquer des abeilles qui créeront une sorte de bouclié-armure pour vous aider à démolir une bonne fois pour toute le boss final.

Screen Shot 10-11-19 at 03.17 PM.PNG

Techniquement le jeu est très joli, il tourne en 60fps même sur Nintendo Switch. Bon après il ne faut pas s’attendre à des animations à la Donkey kong country, ça reste un jeu conçu par un petit studio. Mais franchement, ça fait le café, c’est très coloré avec de phases de plateforme et des idées sympathiques.

Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM 001.PNG

Niveau gameplay, c’est du Donkey kong country, les niveaux se font assez rapidement et on doit récupère quelques objets pour pouvoir avancer dans la suite de l’aventure. Après j’ai trouvé que contrairement à la licence du Gorille. là où pour récupérer les objets, ça se fait rapidement, on trace, on n’a pas besoin de ralentir. Ici, parfois, pour certains items, il faudra freiner sa lancée et donc ça crée une certaine perte de rythme dans certains niveaux.

Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM 003Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM 002

Pour conclure, ce n’est pas un grand jeu, mais il reste tout de même sympathique. Ne vous attendez pas au titre qui va anéantir Donkey Kong country. C’est un jeu qui reprend super bien les codes du genre, mais sans grande nouveauté.

Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM 005Screen Shot 10-11-19 at 03.18 PM 004

Les plus :

  • L’idée piquée de Breath of the wild
  • Des bonnes phases de plateforme
  • Le 60fps même sur Nintendo Switch

Les moins :

  • Pas de nouveauté dans le genre
  • Bestiaire sans saveur
  • Des baisses de rythme de jeu

dsh-2

 

 

Publié le octobre 11, 2019, dans Tests, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :