[ Test ] The Legend of Zelda : Link’s Awakening

Résultat de recherche d'images pour

Je ne vais pas vous prendre pour des idiots, si vous avez cliqué sur le lien du test, c’est parce que vous êtes fans de Zelda et que donc vous avez forcément déjà fait ce classique sur Gameboy à l’époque. Mais vous êtes quand même curieux de savoir mon avis sur ce remake alors, je vous invite à lire la suite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce Zelda est différent par rapport aux autres, déjà par son scénario. Oubliez Zelda, dans cette histoire, elle n’existe pas. Link se retrouve échoué sur une île assez spéciale et il souhaite la quitter. Alors ici, pas de sauvetage de princesse comme dans les autres titres de la licence, ici Link est égoïste et il souhaite juste sauver sa peau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concernant la technique, la patte graphique peut en faire fuir certain car c’est trop mignon. Personnellement, j’aime assez, ça garde complètement la touche de l’époque. Déjà que la version DX en couleur de la GBC, rajoutait quelque chose au titre de base mais ici la refonte graphique en rajoute encore une couche et c’est vraiment agréable à la rétine. Même si au départ, les développeurs ont décidé de flouter sur la carte mais aussi in-game les endroits que vous n’avez pas encore parcouru et au départ, ce petit effet de flou constant sur les cotés me donnait un peu la gerbe. Mais bon dès que vous aurez parcouru la map, ce flou disparaitra. D’ailleurs, j’ai pu constater que ce flou au début du jeu, créait quelques baisses de framerate car au départ, j’en ai vu mais plus j’avançais dans l’aventure, plus le framerate était stable.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour le gameplay, on ne voit aucune nouveauté, sauf la possibilité de placer deux objets de son inventaire sur deux boutons mais j’aurai apprécié un raccourci pour ces derniers pour m’éviter de passer sans cesse dans le menu pour changer les objets. A coté de ça la maniabilité est parfaite, ça reste un jeu rétro qui se rapproche tout de même actuellement plus d’un jeu indé que d’une grosse production.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour conclure, ce remake est destiné aux fans de la série mais aussi, c’est une belle carte de visite pour faire venir de nouveaux futurs addicts aux aventures de Link. Graphiquement, c’est joli, c’est une aventure sympa et intéressante à parcourir. Tous les points sont là pour passer un excellent moment sur sa Nintendo Switch.

Screen Shot 10-10-19 at 05.39 PM 004.PNG

Les plus :

  • Une direction artistique très pipou
  • Musiques joliment réorchestrées
  • Gameplay simpliste

Les moins :

  • Des micro baisses de framerate
  • Quelques aliasings
  • L’effet de flou du début

note-dbxv2

Publié le octobre 10, 2019, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :