[ Test ] Sekiro Shadows Die Twice

sekiro-poster

Alors le voilà, le tant attendu test du jeu qui m’aura fait rager au point de me faire inventer des insultes face à ma télévision. Il faut savoir qu’au moment que j’écris ces lignes, je n’ai pas terminé le jeu et je vais vous expliquer pourquoi j’ai lâché la manette, mais aussi pourquoi je peux dire que oui, Sekiro est malgré tout un bon jeu. J’y ai joué des heures,je ne peux même plus certifier le nombre de fois que je suis mort, tellement que j’ai passé mon temps à crever comme un chien. Mais pour pouvoir écrire ce test, j’ai tiré divers avis de personnes ayant terminées le jeu que ce soit d’amis ou même de streameurs sur youtube que j’ai regardé pendant des heures et des heures galérer à ma place. J’ai même regardé DG de la chaine PADAWAMHD se faire démolir pendant six heures par le boss de fin. Donc croyez-moi, je connais le jeu même sans l’avoir terminé.

sekiro-combat-770x433.jpg

Le studio From Software ont reçu une commande de la part d’Activision qui voulait relancer la série Tenchu. Mais à la dernière minute, le titre reniera complètement ses origines pour s’intituler « Sekiro shadows die twice ». Alors ici, vous contrôler un shinobi avec tout l’attirail comme dans un Tenchu, le katana, les shurikens et la maitrise de la furtivité. Mais on va pas se mentir, le studio s’est fait un nom depuis pas mal d’années, ne croyez pas qu’ils allaient nous faire un jeu qui ne demande pas de la patience et du courage car oui, Sekiro est un jeu exigeant. Concernant l’histoire, notre Shinobi est là pour protéger un jeune seigneur en plein Japon du 15ème siècle et sur votre passage vous allez rencontrer la mort, la vraie pas celle en carton, vous pouvez me croire.

sekiro_07_pr_embargo_6-11_3pm.jpg

Concernant le gameplay, comme j’ai dit précédemment, le jeu est exigeant mais pas difficile. Si vous perdez, c’est de votre faute et non celle du jeu. Bon, j’avoue quand même qu’il a certains défauts qui peuvent parfois vous foutre dans la panade, comme des soucis de caméra, de grosses baisses de framerate sur PS4 et même sur la PRO, quelques soucis d’hitbox et surtout pas mal de problèmes de lock qui m’ont réellement fait rager comme jamais. Ne cherchez guère à y aller à la bourrin, vous êtes un maitre shinobi, vous devez donc maitriser votre kanata à la merveille face des ennemis qui savent aussi s’en servir. Le gameplay ne se focalise pas sur l’esquive comme pour DarkSouls ou Bloodborne, ici la clé, c’est la parade pour réussir à anéantir vos ennemis, enfin surtout pour éviter de crever comme une merde. Dès que vous aurez maitrisé la parade, vous allez rouler sur le jeu sans soucis. Une parade maitrisée, c’est faire baisser la posture de l’adversaire afin de pouvoir conclure le combat par un finish-move. Le soucis, étant donné que le framerate toussote pas mal sur console de salon, ce n’est pas évident de pouvoir réussir une parade au bon moment. From Software ont du pognon mais ils ne font pas encore des jeux avec un framerate stable, c’est incompréhensible. Même simplement du 30fps constant aurait suffit. Mais quand t’es en plein combat et que d’un coup, t’as une chute à 10, comment veux-tu rester concentré et réussir ta parade ? C’est IMPOSSIBLE ! Heureusement qu’il y a le grappin qui offre un certain plaisir au joueur mais encore là, c’est assez limité étant donné qu’on ne peut guère s’accrocher où on le souhaite.

sekiro_2555833b.jpg

Sekiro pourrait faire croire à un jeu en monde ouvert quand on le voit pour la première fois, mais le titre est au final, divisé en plusieurs zones. Dans ses dernières, vous combattrez des sous-boss et des Boss, pendant tout le long du jeu. Graphiquement, le jeu n’est pas moche mais il est loin d’être parfait, outre son framerate dont j’ai déjà fait énormément référence dans le test, on ne prend guère une claque visuelle. Le jeu est propre, une direction artistique aux petits oignons mais un level-design pas toujours parfait.

sekiro-chained-ogre-1212x682.jpg

Pour conclure, Sekiro est un bon jeu qui a certes des défauts du moins sur console de salon, il reste un titre dans la lignée des jeux From Software, demandant un travail de concentration et de patience chez les joueurs. En gros, ce soft est à conseiller aux gens qui savent déjà où ils mettent les pieds.

1554094413-3965-card.jpg

Les plus :

  • Gameplay plus souple qu’un DS ou Bloodborne
  • Le grappin
  • L’époque historique
  • La direction artistique
  • L’âme d’un Tenchu

Les moins :

  • Quelques baisses de framerate même sur PS4 PRO
  • Trop punitif
  • On ne peut pas utiliser le grappin où on veut
  • Petit soucis d’hitbox
  • La caméra parfois dans les chaussettes
  • Enchainer des boss, c’est lassant

dsh-2

 

 

 

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours. Follow-me : @VincentVielo

Publié le avril 25, 2019, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :