[ Test ] Ghost of a tale

GhostOfATale

Après cinq années de développement pour ce petit jeu indépendant mais surtout Français, déjà sorti l’année dernière sur PC, il arrive enfin sur PS4 et Xbox One. Que vaut-il comme jeu ? Et le petit studio a t-il réussi à porter ce jeu sur console ? Vous aurez toutes les réponses à vos questions en lisant la suite de mon test.

Screen Shot 03-27-19 at 04.21 PM.PNG

L’histoire commence alors que notre héros intitulé « Tilo », est enfermé dans une cellule et il est aidé par un mystérieux inconnu. C’est en sortant de cette sombre cellule que l’aventure commencera, Tilo partira donc à la recherche de son âme-sœur Merra qui a disparu au fin fond de ce grand château. Le scénario est assez basique, mais il est raconté comme un conte. La direction artistique et les animations des personnages, nous font plonger radicalement dans un univers fort intéressant et on peut constater que le patron du studio, Lionel Gallat qui se cache derrière le jeu, a vraiment passé plus de quinze ans à travailler dans l’animation de films.

Screen Shot 03-27-19 at 04.21 PM 001.PNG

L’année dernière quand je suivais le jeu de très près, je le trouvais vraiment magnifique, on avait réellement l’impression de voir un film d’animation en jeu vidéo. Mais ce portage console n’est guère au même niveau. Le jeu reste joli mais il est très loin de la version PC. J’ai pu constater pas mal de baisse de framerate et pourtant je joue sur PS4 pro, quelques soucis d’animations par-ci par-là et la qualité graphique globale qui est radicalement un cran en dessous.

Screen Shot 03-27-19 at 04.21 PM 003.PNG

Concernant le gameplay, c’est de l’infiltration des plus basiques. Le jeu consiste clairement à profiter de la stupidité des ennemis pour se dépêcher de se cacher et avancer petit à petit. C’est une sorte de Metroid-vania en 3D qui nous invitera à revenir sans cesse dans des pièces mais qui parfois nous fera tout de même tourner en rond car pour ma part, je me suis perdu bien trop souvent. Il y a aussi un coté Hitman dans la progression, étant donné qu’on pourra changer de vêtements, histoire de passer certains ennemis sans se faire repérer. A coté de ça, ne vous attendez pas à des combats, notre petite souris est bien trop fragile pour ça.

Screen Shot 03-27-19 at 04.21 PM 002.PNG

Pour conclure, l’histoire est bien racontée, on fait de jolies rencontres au fil de l’aventure qui nous aide à trouver le chemin. Le jeu n’a guère une grande difficulté car son gameplay est franchement simple mais faut aimer se perdre. Si vous détestez ça, évitez ce jeu, il n’est guère fait pour vous.

ghost-of-tale-3.jpg

Les plus :

  • Un jeu purement infiltration
  • Un univers plaisant
  • Level design aux petits oignons
  • Des dialogues sympatoches

Les moins :

  • Ce downgrade par rapport à la version PC
  • Pas de doublage
  • Un gameplay parfois trop léger

dsh-2

 

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours. Follow-me : @VincentVielo

Publié le mars 27, 2019, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :