[ Test ] Destiny 2

Destiny-2-8

En septembre 2014, sortait la nouvelle licence d’Activision réalisée par les papas d’Halo, DESTINY. Ce jeu était prévu pour durer 10ans, alimenté de DLC à tout va mais trois ans après, nous voici avec DESTINY 2.

Screen Shot 10-11-17 at 03.46 PM 001

Les scénaristes du studio Bungie se sont retroussés les manches pour cet épisode. On ne va pas se mentir, le scénario du premier était d’un intérêt très pathétique. Pour résumer, vous faites face à la Légion Rouge menée par l’énorme Ghaul qui envoie son armée sur Terre pour tout défourailler et qui a en sa possession une machine pouvant capturer le Voyageur et priver tous les Gardiens de Lumière.

Screen Shot 10-11-17 at 03.45 PM 001

Vous pouvez toujours créer votre personnage de A à Z ou alors si vous avez encore une sauvegarde de Destiny premier du nom, vous pourrez reprendre l’aventure avec votre personnage de base. Trois personnages importants de la licence, ont survécu au bordel causé par Ghaul. Zavla, Caide et Ikora Rey sont toujours en vie et ils se sont séparés sur divers planètes, Titan, Nessus et Io. Votre but sera de les motiver en réalisant certaines missions pour eux, pour préparer petit à petit l’affrontement final face à Ghaul.

Screen Shot 10-11-17 at 03.47 PM 002

On a toujours un HUB central, très ressemblant à celui du premier sauf qu’on est plus au même endroit. En terme de Gameplay, le jeu est toujours aussi plaisant. Le nombre d’armes est phénoménal, elles sont toutes différentes avec leurs qualités et leurs défauts. Plusieurs véhicules sont trouvables sur les MAPS, ressemblant pas mal à HALO. Comme dans le précédent, plus on avance dans le jeu, plus on level-up et on sent une vraie progression du personnage. Tu commences très bas pour arriver très haut. Tu ramasses toujours les nouvelles armes ou des pièces pour ton armure en tuant certains ennemis ou alors auprès de certains personnages. La B.O magnifique, vous accompagne dans l’aventure et monte réellement en intensité tout au long du jeu.

Screen Shot 10-11-17 at 03.47 PM 001

Graphiquement, le jeu a prit un sacré coup de vieux. On connait Activision, ils n’aiment pas trop que leurs développeurs claquent trop d’argent dans leur moteur, donc ils préfèrent le recyclage. Et le soucis, quand Destiny 1 était une très belle coquille à l’époque, aujourd’hui, Destiny 2 est assez à la ramasse techniquement. Dans les couloirs, c’est propre, c’est beau mais dès que la zone s’ouvre un minimum, c’est bourré d’aliasing surtout sur Terre, les arbres sont dégueulasses et ça pop de partout. Mais contrairement au premier épisode, le jeu est loin d’être vide, les ennemis sont beaucoup plus présents sur les MAPS.

Screen Shot 10-11-17 at 03.46 PM 003

Pour conclure, le jeu est plaisant avec un scénario enfin un minimum travaillé et par un gameplay ultra nerveux avec des armes en pagaille. On passera donc au dessus de la qualité médiocre de ses graphismes grâce au plaisir de jeu qu’offre cette suite.

Screen Shot 10-11-17 at 03.48 PM

Les plus :

  • Direction artistique aux petits oignons
  • La multitude d’armes
  • Enfin un scénario un poil intéressant
  • Gameplay toujours plaisant
  • La BO magique
  • Des ennemis en veux-tu en voilà mais…

Les moins :

  • …les même que dans le premier
  • Pas de nouvelles classes
  • Le moteur graphique vieillissant

dsh-2

Publicités

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours.

Publié le octobre 11, 2017, dans Tests, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :