[ Test ] Shadow of the Colossus

1517936717-9694-card

E3 2017 pendant la conférence de Sony, fut annoncé un remake de Shadow of the Colossus sur Playstation 4. Ce projet était développé par Bluepoint Games, le studio qui avait déjà remastérisé la compilation ICO & Shadow of the Colossus sur PS3. Bien plus qu’une simple remasterisation, Shadow of the Colossus sur PS4 est graphiquement bien loin de la version PS2 de Fumito Ueda qui avait beaucoup de soucis surtout au niveau du framerate.

Screen Shot 03-06-18 at 05.58 PM 002

Le jeu commence avec la cinématique d’intro qui nous remplie nos petits yeux plein d’étoiles car faut l’avouer, ça a de la gueule. Graphiquement le jeu est bien plus joli qu’à l’époque et le framerate est stable. Le seul soucis toujours présent dans cette version, c’est la caméra qui est toujours aussi capricieuse. Le soft n’est pas le plus beau du monde, ce n’est pas la claque graphique de cette année mais faut l’avouer que c’est tout de même plaisant de redécouvrir ce chef d’œuvre sublimé ainsi.

Screen Shot 03-06-18 at 05.59 PM 001

Petite piqure de rappel, Shadow of the colossus est un jeu d’action/aventure se situant dans un monde ouvert qui oppose un jeune homme à des monstres gigantesques. Ce garçon est nommé Wanda, un guerrier prêt à tous pour redonner la vie à sa femme. Il se retrouve donc sous les ordres de Dormin, un être mystérieux qui lui indiquera que pour redonner vie à sa compagne, il devra tuer plusieurs colosses qui sont au nombre de 16 exactement. D’ailleurs aucune nouveauté dans ce remake, le nombre de colosses est tout à fait le même que dans sa version originale. On aurait apprécié un ou deux monstres en bonus à combattre mais apparemment Sony voulait vraiment garder la trame de base.

Screen Shot 03-06-18 at 05.59 PM 003

Le jeu commence dans le temple où vous avez allongé votre bien-aimée et à chaque indication de Dormin, vous partez à la recherche d’un colosse à combattre à l’aide de votre épée et de votre arc. Pour retrouver le colosse en question, vous n’avez pas d’indicateur à par le rayon de votre épée, qui vous sert de boussole. A chaque fois que vous terrasserez un ennemi, vous serez téléporté comme par magie au temple du départ et ce jusqu’à la fin. Chaque colosse à sa petite énigme, histoire que vous trouver le moyen de vous agripper à lui. Puis dès que vous vous retrouvez accroché à lui, vous partez à la chasse de ses points faibles. Les soucis de caméra vont réellement vous compliquer la tâche et quelques bugs de collision aussi mais concrètement le jeu est assez simple.

Screen Shot 03-06-18 at 05.59 PM

Pour conclure, un remake pareil est très plaisant pour les fans des jeux d’Ueda comme moi et aussi pour ceux qui n’ont pas eu la chance de faire le jeu à l’époque de la PS2 ou PS3. Le jeu est bien plus beau, le framerate n’est plus un soucis alors certes la caméra est parfois chiante mais ce jeu est tellement épique qu’on peut très bien lui pardonner ce genre de petit problème.

Screen Shot 03-06-18 at 05.49 PM

Les Plus :

  • Le jeu sublimé
  • L’OST qui fait jouir nos oreilles
  • Le mode photo
  • Les combats épiques
  • Le choix des touches

Les Moins :

  • La caméra en carton
  • Quelques bugs de collision
  • Le cheval qui part en couille
  • Pas de nouveaux colosses

ffxv

Publicités

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours. Follow-me : @VincentVielo

Publié le mars 7, 2018, dans Tests, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :