[ Test ] Horizon Zero Dawn

Horizon-Zero-Dawn-1

Le studio Guerrilla Games revient avec une toute nouvelle licence, au-revoir Killzone et bonjour Horizon Zero Dawn, toute nouvelle IP sur la machine de Sony. La structure du jeu ressemble pas mal à un action-RPG pour citer le meilleur The Witcher 3. La map est immense, vous pouvez la traverser sans temps de chargement et sur votre route vous trouverez des villages et tout un tas d’animaux robotiques ou non.

Screen Shot 03-30-17 at 04.56 PM

L’histoire débute pendant l’enfance d’Aloy, une petite blonde vénitienne pour ne pas dire une rousse, jeune fille sans parents élevée par Rost, un sage paria. Ce père adoptif lui enseignera les techniques de la chasse, pour la préparer pour une épreuve physique qui sert à mettre fin à son exclusion. Suite à cette épreuve, Aloy constatera que le clan Nora, celui qui l’a exclu n’est pas à l’abri des menaces extérieures et c’est donc à partir de là que commencera votre long voyage en quête de vengeance et vous comprendrez petit à petit d’où vient réellement Aloy.

Aloy-enfant-e1487632446557

Au tout début du jeu, pendant l’enfance de l’héroïne, la petite rouquine trouvera une sorte d’oreillette holographique dans les ruines métalliques d’une ancienne civilisation. Cette oreillette est un plus pour le gameplay car elle vous permettra de marquer les ennemis, suivre leurs traces et afficher leurs points sensibles. Oui car des ennemis, il y en a dans Horizon Zero Dawn, il y a bien-sûr les humains mais il y a principalement les animaux robotiques sauvages qui envahissent la map. Ces derniers constituent un vrai challenge, les affrontements face à eux sont beaucoup plus intéressants que ceux avec les humains. Les combats face aux machines demandent de se préparer et d’avoir une technique irréprochable. Face à une bête qui fait 20 fois votre taille, je vous conseille de scanner sa structure à distance pour identifier ses points faibles puis utiliser les attaques adéquates sur les parties les plus fragiles.

horizon-zero-dawn-screen-01-us-15jun15

Le monde est grand, très grand et il est rempli de moult choses à faire, chasser, s’occuper de certaines missions secondaires proposées par des PNJ, cueillir des plantes pour se soigner ou du bois pour fabriquer des flèches. L’arc est l’arme principale du jeu, il permet soit de tirer directement des flèches sur l’ennemi soit de placer des pièges au sol ou alors d’immobiliser la bête robotique au sol avec des cordages. Vous avez aussi une lance mais qui servira plutôt comme arme pour les attaques furtives. Un arbre de compétences divisés en trois branches qui sont furtivité, combat et ressources, vous permettra de faire évoluer carrément le gameplay. Aloy apprendra de nouveaux mouvements et de nouvelles attaques qui faciliteront fortement votre progression dans l’aventure.

Screen Shot 03-30-17 at 04.56 PM 001

Les déplacements dans l’aventure se feront soit à pied soit à dos d’animaux robotiques que vous aurez piraté. Cette technique arrivera assez rapidement au début du jeu. Elle vous permettra soit de pirater l’animal pour vous en faire un fidèle destrier soit un ami qui vous aidera à affronter les ennemis. La discrétion sera votre atout principal pendant le jeu, histoire d’éviter pas mal de combats pour économiser votre vie. Aloy est capable de glisser, sauter, se baisser mais c’est dommage que les développeurs ont préféré utiliser un système à la Uncharted qu’à la Assassin’s Creed. Notre héroïne ne peut guère s’accrocher où elle le souhaite, des marqueurs jaunes, vous indiqueront où elle pourra poser ses petites mimines.

Horizon-Zero-Dawn-2-1024x576

Le scénario reste très basique, c’est la petite orpheline qui doit sauver le peuple qui l’avait rejeté précédemment et dans son aventure elle apprendra d’avantage sur ses origines. Sans spoiler, on voit la fin venir à des kilomètres, ce qui est à mes yeux un défaut. Les quêtes annexes sont rarement intéressantes, du moins, elles sont largement moins biens écrites que celles de The Witcher 3 mais elles ont leur place, histoire d’agrandir la durée de vie du jeu. Oui car pour un jeu en monde ouvert, le jeu est plutôt court, 35h pour finir la trame principale.

Screen Shot 03-30-17 at 04.57 PM

En terme de direction artistique, les petits de Guerrilla ont encore montré qu’ils savaient y faire. Le jeu est de toutes beautés, même si pour ma part, les visages manquent d’expressions faciales naturelles, ça reste assez sobre, assez fade, trop parfait, trop statique,  on dirait des statues. Sinon la DA est grandiose, les paysages sont magnifiques, petit bémol pour les mini-donjons qui sont inintéressants. Lors de ces phases, on s’ennuie réellement. Passer d’un monde ouvert à des couloirs, c’est très décevant.

Screen Shot 03-30-17 at 04.55 PM 001

Pour conclure, le jeu est une claque visuelle, une bande son grandiose, un univers ultra original, un gameplay technique même si beaucoup le comparent à Far Cry, ce dernier n’as pas l’aspect technique des combats qu’a Horizon Zero Dawn. Une nouvelle licence qui fait plaisir sur la PS4 et qui fait enfin quitter Guerrilla du monde du FPS.

Screen Shot 03-30-17 at 04.55 PM 002

Les plus :

  • L’animation d’Aloy
  • Beaucoup de choses à faire
  • Les combats contre les robots
  • Un monde très vaste et vivant
  • Graphiquement de toutes beautés
  • Bande son qui donne des frissons
  • L’univers Post-Apocalyptique bien foutu

Les moins :

  • Une fin trop facile à deviner
  • Les mini-donjons en couloir
  • Des expressions faciales pas très naturelles
  • Quelques soucis de synchronisation labiale

note-dbxv2

 

Advertisements

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours.

Publié le mars 30, 2017, dans Tests, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :