[ Test ] Deadlight Director’s cut

a

Si vous en avez marre d’attendre que Capcom se décide de refaire un vrai jeu de zombies ou que vous avez marre des jeux The Walking Dead de Telltale, je vous conseille DeadLight Director’s Cut.

4 ans après sa première version sortie sur PC, Deadlight revient avec sa version Director’s Cut. En terme d’ajouts, il n’y a rien de folichons. Concernant le gameplay, le jeu est un mélange de Limbo et de Prince of persia, donc il tire ses références des meilleurs.

deadlight-directors-cut-review-2-555x312

Le décors se caractérise principalement par des carcasses de voitures, une ville complètement déserte où l’on entend pas un oiseau mais que des grognements de zombies. Notre héros ressemble beaucoup à Joël de The last of us, un père de famille d’une quarantaine d’années avec une bonne pilosité. Le jeu reprend la pâte graphique des comics de la licence The Walking Dead de façon radicale et stylée.

deadlight-cutscene-635x357

En gros, imaginez Prince of persia dans the Walking Dead. Un jeu de réflexion/plate-forme en scrolling horizontal 2D. Sur notre chemin, nous pouvons trouver des armes mais comme dans beaucoup de jeux de zombies, les balles sont rares, même si elles re-pop parfois quand la situation, vous oblige à utiliser une arme à feu pour certaines énigmes. Vous avez différentes techniques pour esquiver les zombies, courir pour ouvrir une porte, faire tomber une caisse au bon moment, faire descendre un ascenseur etc. Au final, quand vous mourrez, c’est principalement à cause d’un mauvais saut.

deadlight1

Notre héros est quand même un sportif, il peut sauter, courir, s’accroupir, faire des roulades, escalader les parois et il maitrise assez bien l’arme blanche. Oui car la première arme que vous trouverez dans le jeu est une simple hache mais qui fait pas mal de dégâts, du moins si vous n’oubliez pas de terminer les zombies à terre car un zombie meurt seulement sans sa tête, c’est bien connu.

1923338_0

Pour finir, ce titre malgré qui soit assez minimaliste dans son concept, amène une certaine fraicheur avec sa direction artistique et n’en reste pas moins qu’un bon petit jeu à faire un dimanche après-midi sous la couette. Il récupère les codes de pas mal de bons jeux du même style et plaira à ceux qui ont adoré Limbo, Prince of persia ou Oddworld et surement aux fans de The Walking Dead.

deadlight-director-s-cut-recensione-v9-30022-1280x16

Les plus :

  • Direction artistique de toutes beautés
  • Gameplay parfait
  • Enfin un vrai jeu de zombies
  • De l’action et de la réflexion

Les moins :

  • Quelques bugs sur PS4
  • Lisibilité parfois difficile
  • Trop court
  • La musique ? Je m’en souviens pas !

note

Publicités

À propos de vielo4k

Gros Connard depuis 1989, Gameur depuis 1993, Branleur depuis 1999, Glandeur depuis toujours.

Publié le octobre 8, 2016, dans Tests, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :