[TEST] NBA 2K15 sur PS4 !

1006718l

Sûrement le meilleur jeu de sport sur next-gen !

Après le précédent opus sorti fin 2013 sur toutes les plates-formes, et qui avait impressionné la presse spécialisée par son réalisme digne des vrais matchs de NBA. Mais surtout il avait fait l’unanimité dans le domaine du jeu de sport, en écrasant la concurrence. Alors est ce que ce NBA 2k15 conservera son trône encore cette année ? J’aime à penser à dire que oui !

Graphismes

NBA 2k14 avait mis le niveau très haut avec des animations vraiment réalistes et surtout bien travaillés par VisualConceptS. Dans ce NBA 2K15, pas moins de 6000 animations et les plus célèbres basketteurs auront le droit d’avoir leurs mouvements que ça soit le dunk, les passes dans le dos, la conduite de balle ou même les dribbles. On prend encore du plaisir à voir leurs comportements qui sont assez fidèles. Les visages restent du même calibre avec un gros travail sur les expressions faciales et toujours ses petits détails comme la sueur qui étaient déjà présent dans l’édition 2014. Au niveau graphismes et animations, VisualConceptS continue à nous en mettre encore plein la vue et maîtrise parfaitement son sujet.

Gameplay

Comme vous le savez tous, la serie NBA 2K est une simulation de Basket et le gameplay nous le fait toute de suite sentir. Pour les novices, ils leur faudra un certain temps d’adaptation pour tout assimiler, que ça soit le coté technique (dribbles, passe avec rebond ou shoot) ou tactique en essayant de bien utiliser les écrans, de demander des mouvements de la part de ses coéquipiers pour se créer des brèches dans la défense adverse. L’inertie du joueur contrôlé est assez bonne et naturelle dans l’ensemble, par exemple la maniabilité d’un pivot ne sera pas la même pour un meneur, par rapport à leur différence de poids. Pour ceux qui sont habitués aux NBA 2K, ils retrouveront tout de suite leurs repères que ça soit technique ou tactique et prendront encore du plaisir à scorer au buzzer ^^

Bande-son

La encore, NBA 2K15 nous régale au niveau sonore, avec l’ambiance bien respectée de chaque salle. Les commentaires US nous immergent dans le match, chaque son entendu est vraiment fidèle à ceux entendu dans la réalité. Et que dire de la playlist de Pharell Williams proposée pour le jeu, il y en a pour tous les goûts: du Rap US, du Rock etc… Bref tout le monde y trouvera son bonheur. On peut citer: Depeche mode, Snoop Dogg, Missy Elliot, Public Ennemy, Red Hot Chili Peppers et bien sur Pharrell Williams.

Durée de vie

Passons au plat de résistance parce que la, du contenu il y en a. Des nombreuses heures de jeu sont promis au vu des différents modes jeu, voyons ça en détails. Au programme: MaLigue qui consiste à faire une saison avec une des franchises, toutes présentes sans exception, jusqu’au titre de champion de NBA (jusqu’à 80 saisons !), MyMG qui vous mettra dans la peau d’un manager qui devra gérer une franchise en bâtissant une équipe de rêve avec un système de cartes, en acquérant des packs MonEquipe de différentes époques (on vous voit venir avec Michael Jordan),  MaCarriere qui est un mode de jeu très addictif pour ma part, cela consiste à créer un joueur (vous par exemple) dans les moindres détails jusqu’au visage si vous possédez le Kinect 2.0 ou le PS4 Camera, le but sera de gravir les échelons d’un rookie  jusqu’au titre de MVP. MonParc qui est l’une des nouveautés, qui vous proposera un tournoi en ligne sur le basket de rue ! L’Euroleague sera aussi présente avec 25 des meilleurs équipes avec le Real Madrid, le FC Bayern et bien sur le JSF Nanterre ,plus toutes les equipes présentes lors de la saison 2013-2014. Vous l’aurez compris, ce NBA 2k14 nous amusera toute la saison en ne comptant pas vos heures de jeu.

Conclusion

On ne va pas aller par 4 chemins, ce NBA 2K15 reste dans la même veine que le 2014, mais ajoute encore du contenu et en améliorant certains aspects du gameplay. Ce qui fait NBA 2K15 un must-have pour tout fan de basket qui se respecte, mais vous allez me dire « mais Ledko, le jeu n’as pas de défauts ? » et je vous répondrai « Non il y a un défaut » et ce défaut est le temps de chargement qui est horriblement long. C’est dommage que le temps de chargement ne soit pas optimisé et intégré dans les dialogues dans le mode Carrière, par exemple. Sinon le jeu fait quasiment un sans-faute ! C’est le jeu ultime de basket sur next-gen et peut-être même du sport en général. Rendez vous l’année prochaine pour l’édition 2016.

 

NOTE:  18/20

 

Publicités

Publié le novembre 5, 2014, dans Tests, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :