[Test] Puppeteer sur PS3

Il etait une fois Kutaro…

Voici enfin Puppeteer, un jeu que j’attendais tout particulièrement par son originalité et surtout pour sa direction artistique par le Studio Sony Japan Studio, à qui on doit Tokyo Jungle ou le très poétique Rain (le test bientôt).

Parlons d’abord de l’ambiance digne des salles de spectacles de marionnettes françaises, on s’y croit vraiment ! Le premier acte est un gros didacticiel pour apprendre tout les aspects du gameplay, le jeu ne se compose que de sept actes, qui est même sont composés par trois rideaux (niveaux). le doublage en français, s’il vous plait, est assez satisfaisante malgré un petit problème de synchronisation entre les voix et les paroles mais rien de grave. L’immersion est totale à chaque niveau terminé qui déclenche la construction du suivant, j’adore.

Coté histoire, on incarne Kutaro, une marionnette décapité par le Tyran Ours (ça fait mal…) et qui sera accompagné de Ying Yang, un chat volant qui l’aidera a trouver des perles de lunes pour recommencer au dernier point de passage. Calibrus est l’arme principale de notre héros en bois, qui lui permettra de battre ses ennemis, de couper tout se bouge et progresser de plates-formes en plates formes. D’autres personnages feront leur apparition mais je vous laisse la surprise de les découvrir. Kutaro aura la possibilité de changer de tête, pour profiter de son pouvoir spécifique ou pas. Tant qu’on a assez de tète, pas de game over. On peut stocker jusqu’à trois têtes et les utiliser selon la situation.

Le jeu se joue ,et rend hommage aux jeux, en 2D en scrolling horizontale, L’ambiance sonore est excellente et nous plonge vraiment dans l’aventure. les boss sont trés impressionnants et nous promets des combats épiques, Un niveau Bonus digne d’un Donkey Kong Country est caché dans chaque rideau. La durée de vie à l’air trés correcte, compter 12 heures pour boucler Puppeteer et le replay value est possible pour finir le jeu à 100%. Il est aussi possible de jouer à deux, le premier joueur contrôlera Kutaro et le deuxième joueur : Ying Yang. Le gameplay s’enrichit au fil de l’aventure et nous offrira de nouveaux pouvoirs. Les décors sont justes sublimes et surtout trés variés et riches en couleurs.

Pour conclure, Puppeteer est un trés bon jeu que j’ai beaucoup apprécié, que je conseille vraiment aux enfants ou aux amoureux de jeux de plates de formes. Sony Japan Studio nous livre une version de Pinocchio trés réussi et les clins d’œils de l’oeuvre de Carlo Collodi y sont nombreux. Kutaro est très attachant ainsi que ces amis présents dans le jeu. le système de têtes a bien été pensé mais sous exploité, et les ennemis sont très faciles a vaincre et les boss très vitre prévisibles, dommage ! Malgré tout ça, j’ai bien aimé Puppeteer qui donne un air frais dans cette jungle de jeux triple A.

Au tour de Rain de me faire voyager sous la pluie :p

 

Publicités

Publié le octobre 9, 2013, dans Tests, Uncategorized, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :